CR de l’AG de secteur d’Ambérieu du 24 septembre

dimanche 26 septembre 2010
par  webmestre

ASSEMBLEE GENERALE DE SECTEUR

Lycée de la Plaine de l’Ain – vendredi 24 septembre 2010

Une trentaine de présents, la moitié grévistes, des lycées d’Ambérieu (LGT et LP), de collèges du secteur (Ambérieu, Leyment), du LP Marcelle Pardé (Bourg) et du collège Ampère (Oyonnax) ; huit syndiqué-e-s Sud-éducation, 3 CGT-Educ’action, des non syndiqué-e-s

Retour sur les AG de jeudi 23, après la manifestation à Bourg en Bresse :

Une trentaine de présents, de divers horizons (éducation, sécu, télécom, fonction publique territoriale, retraités, etc)

A été actée la nécessité d’aller vers une grève générale reconductible, avec ou sans les centrales syndicales. Sur le secteur d’Ambérieu, démarrage d’une grève reconductible dans l’éducation, soutenue par l’AG.

Un compte-rendu plus complet a circulé sur la liste du collectif.

Rhône :

Environ 150 participants.

La décision principale est de démarrer mardi 28 par une journée de grève, d’actions (éventuellement coup-de-poing) et de contacts pour étendre le mouvement. Le soir, un rassemblement devant la Bourse est prévu. Un calendrier serré est envisagé, par exemple des grèves tous les mardis et jeudis (pour éviter les méfaits de l’arrêt Aumont).

Parmi les informations données, l’existence d’un appel à la grève générale reconductible de syndicalistes de Solidaires, FSU, CGT, et des syndicats de Corse et de Martinique. Cet appel, comme d’autres actions dont on a pu avoir connaissance, montre qu’à divers endroits les syndiqués veulent aller plus loin que le simple respect des positions des grandes centrales.

On rappelle que le Collectif Départemental pour la Grève Générale a été relancé à la suite de la manifestation du 7 septembre.

On signale aussi le tract « la retraite est une affaire de jeunes » lancé par une vingtaine d’organisations de jeunesse, syndicales ou non, qui montre une entrée des jeunes dans le mouvement. Le tract appelle à la grève générale reconductible.

A propos de l’organisation d’un grève reconductible dans l’éducation

on n’est pas forcés d’être tous en grève en permanence, ce qui compte c’est le maintien d’un foyer d’agitation permanent. On peut en particulier organiser un roulement.

Une caisse de solidarité est en place, destinée à aider ceux pour qui la perte de salaire serait problématique. Pour l’alimenter, on compte sur tous ceux qui peuvent le faire (non grévistes ou grévistes).

Pour être efficace, le mouvement doit être actif et visible. L’organisation d’AG régulières semble essentielle, et des actions doivent être organisées, en commençant par la distribution de tracts devant les établissements.
Deux types d’AG peuvent être envisagées : des AG d’établissement, permettant les échanges avec les collègues non grévistes (pour en convaincre le maximum de participer) ; des AG de secteur comme celle-ci, plus visibles peut-être, pour la coordination du mouvement

Il faut faire attention au fameux arrêt Omont, permettant à l’administration de décompter comme jours de grève tous les jours placés entre deux journées de service effectivement réalisé (exemple : un prof n’ayant pas cours le lundi ne doit pas faire grève à la fois le vendredi et le mardi, au risque de se voir retirer 5 jours de salaire : vendredi, samedi, dimanche, lundi et mardi)

Programme de la journée d’aujourd’hui 24/09

- matin : des grévistes sont allés informer les collègues des deux Lycées et du collège d’Ambérieu, ainsi que du collège de Leyment.
- Après-midi : une équipe de 6 personnes se propose de faire la même chose à Poncin, Pont-d’Ain, Meximieux, Lagnieu, St-Rambert et si c’est possible La Boisse.

Un tract, préparé pour le matin, et invitant à la prochaine AG de secteur, sera distribué.

L’objectif est de faire connaître la possibilité de reconduire la grève, et évidemment d’essayer d’étendre le mouvement. Un tract indiquant où il y a des gréviste est proposé également.

Dans les autres secteurs d’activité :

Sud Rail n’appelait pas à la reconduction dès aujourd’hui, mais un communiqué indique que la grève continue dans certains dépôts (une dizaine de trains ont ainsi été supprimés sur la ligne Lyon-Amérieu aujourd’hui)

On n’a encore que très peu d’infos sur ce qui se passe dans les autres secteurs, et, dans l’éducation, pas encore d’infos complètes pour les autres départements. On sait déjà que d’autres actions de reconductions existent (Haute-Loire, Rhône,...)

Beaucoup de secteurs annoncent une volonté de faire une grève générale, mais ne veulent pas se retrouver seuls : on pourrait donc montrer qu’ici, ça commence, et qu’on attend d’être rejoints.

Sud Transports appelle aussi à une grève reconductible

Reconduction après aujourd’hui : quand ?

Après discussion, l’AG propose que la grève soit suspendue lundi (à cause de l’arrêt Aumont). Il faut que ce soit l’occasion de discuter dans les établissements.

Reprise de la grève mardi 28 septembre, avec une AG de secteur au Lycée solaire à midi.



Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Brèves

Contact

mardi 9 décembre 2008

Le collectif d’Ambérieu c’est aussi une liste de diffusion : collectifamberieu@collectifamberieu.org.

Pour vous inscrire à la liste et recevoir les infos plus rapidement, envoyez un mail à webmestre@collectifamberieu.org