On continue ! Personnels de l’éducation nationale, lycéenNEs, étudiantEs, parents !

Communiqué de la Fédération Sud Education
dimanche 20 avril 2008
par  Collectif Ambérieu

17 avril 08

Les journées de mobilisation se succèdent et ne voient pas baisser la mobilisation des lycéennEs, des personnels et des parents face à la politique de casse de Darcos/Sarkozy. Encore 40000 personnes dans les rues parisiennes le mardi 15 avec pour la première fois la jonction des écoles élémentaires et des collèges et lycées et le 17 avril. EnseignantEs / non-enseignantEs du premier comme du second degré avec les lycéenNes poursuivent leurs actions que ce soit en manifestant, en bloquant les établissements scolaires, en se coordonnant à l’image de ce qui se passe avec l’AG Ile-de-France des établissements ou la coordination des lycéens d’Ile-de-France. Face à cette mobilisation, le gouvernement répond par le mépris et la répression avec des interventions policières dans les établissements bloqués et dans les manifestations. Ce ne sont ni les coups de matraque, ni les arrestations, ni la criminalisation des lycéenNes comme des enseignantEs qui nous feront taire ! Premier petit succès : notre camarade Rodolphe Juge mis en examen lors d’une manifestation parisienne a vu son procès reporté à la rentrée 2008 ! Nous serons là pour le soutenir.

Les personnels mobilisés et les lycéenNes de la zone C en action quotidiennement depuis plusieurs semaines vont maintenant être relayés par les académies de la zone A et B. La Fédération Sud-éducation dépose des préavis renouvelables. Le 29 avril sera une journée de grève à laquelle la Fédération Sud-éducation appelle. Dès le 6 mai, les lycéenNEs appellent à une nouvelle journée d’action. La Fédération Sud-éducation s’associe à cet appel et demande aux personnels, aux lycéenNEs et aux parents de se coordonner partout en AG car c’est touTes ensemble qu’on peut gagner ! Dès à présent, la Fédération Sud éducation fera du 15 mai, à l’occasion de la journée d’action éducation nationale, une journée de grève et de mobilisation. Mais une nouvelle journée ne suffira pas. La Fédération Sud éducation appelle à la construction de la reconduction de la grève le lendemain du 15 mai sur la base des revendications des personnels, des lycéenNEs et des étudiants.

Nous continuons à refuser :

- Dans tous les secteurs, les suppressions de postes et les heures supplémentaires.

- La suppression à terme de tous les BEP et la généralisation du bac pro en 3 ans.

- Dans le primaire, les nouveaux programmes, l’annualisation du temps de travail des enseignants, les stages de remédiation qui stigmatisent les élèves en difficulté et remettent en cause le travail du RASED et la transformation des écoles en EPEP avec des super-directeurs.

- La casse de l’école publique et des statuts des personnels qui découlent du rapport Pochard et de son livre blanc avec l’augmentation et de l’annualisation du temps de service des fonctionnaires, le leitmotiv libéral du « travailler plus pour gagner plus » et la fin du service public.

Nous exigeons :

- La création de tous les postes nécessaires dans le premier et le second degré et à l’université (profs, vie scolaire, orientation, médicaux, sociaux, TOS, remplacement, renforcement des moyens des RASED…)

- L’augmentation des salaires pour touTEs et la réduction du temps de travail pour l’ensemble des catégories de personnel.

- La titularisation des précaires sans condition de nationalité et de diplôme.

- L’augmentation des moyens en ZEP.

- L’abandon de toutes les réformes en cours dans la Fonction Publique.

C’est touTEs ensemble qu’on va gagner ! Action !



Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois