Rentrée 2008 : ATTENTION DANGER !

Tract à télécharger
lundi 28 avril 2008
par  Collectif Ambérieu

L’avenir de l’école publique est menacé

PDF - 220.7 ko
Télécharger le tract au format pdf

Des réformes inquiétantes qui menacent l’école publique :

- Suppression de 11 000 postes (enseignants, administratifs, CPE, surveillants) : 80 000 à l’horizon 2012 !

- Disparition progressive des auxiliaires de vie scolaire en charge de l’accompagnement des élèves en situation de handicap.

- Suppression du bac pro en 4 ans et à terme du BEP.

- Nouveaux programmes et passage de la scolarisation de 26h à 24h hebdomadaires en maternelle et élémentaire.

- Soutien scolaire pendant les vacances.

- Recours massif aux heures supplémentaires.


Les conséquences de ces mesures :

A L’ECOLE PRIMAIRE

- Des programmes irréalisables (plus denses avec moins d’heures) et l’abandon d’une véritable ambition culturelle pour tous.

- Abandon d’une pédagogie de recherche et de construction des savoirs permettant la réflexion.

- Politique ne permettant pas un soutien des élèves en difficulté pendant le temps de présence
obligatoire à l’école
prônant celui-ci hors temps scolaire.

DANS LE SECOND DEGRE

- Une dégradation de l’encadrement des élèves faute de personnel en nombre suffisant entraînant :

  • La suppression des dédoublements de classe dans les matières technologiques, scientifiques et en langues.
  • La disparition progressive des heures de soutien aux élèves en difficulté dans les matières fondamentales.
  • La disparition des itinéraires de découverte au collège.
  • La réduction de l’offre d’options voire leur disparition (langues vivantes, grec, sports, …)
  • Le regroupement de plusieurs niveaux pour assurer un enseignement.
  • Une matière dont l’enseignement sera assuré par deux professeurs pour une même classe.

- L’éparpillement des professeurs entre plusieurs établissements avec pour conséquences :

  • La difficulté pour eux de s’impliquer dans la vie de l’établissement et d’être intégrés à l’équipe pédagogique.
  • Des emplois du temps moins adaptés pour nos enfants à cause de l’harmonisation entre les établissements.

- De nombreuses inconnues à l’heure des inscriptions (pas de programmes) et de grosses incertitudes
autour de la réforme du bac pro en 3 ans et la suppression à terme du BEP
.

A TOUS LES NIVEAUX

- De plus en plus d’élèves laissés pour compte.

- Des effectifs par classe de plus en plus lourds (jusqu’à 28 ou 29 au collège, 36 au lycée)

- Un manque de remplaçants ne permettant pas toujours la continuité des apprentissages des élèves.

- Une menace pour l’emploi :

  • les heures supplémentaires et le rappel des retraités retirent des postes du marché du travail.
  • Le passage à 24h risque à terme de supprimer les RASED (aide aux enfants en difficulté) qui manquent déjà cruellement de moyens.

Et, ce n’est que le début !

NON au démantèlement du service public de l’Education Nationale

OUI au retour des moyens nécessaires
pour permettre la réussite scolaire des élèves.



Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois