Soutien aux désobéisseurs

mardi 30 juin 2009
par  Collectif Ambérieu

LA COORDINATION DÉPARTEMENTALE DES COLLECTIFS POUR LA DÉFENSE DE L’ÉCOLE PUBLIQUE APPELLE A UN RASSEMBLEMENT MARDI 7 JUILLET à 16 HEURES DEVANT L’INSPECTION ACADÉMIQUE DE BOURG EN BRESSE.

Conscient de l’importance de la mobilisation des salariés de l’éducation et des parents contre les réformes DARCOS et PECRESSE et inquiet de cette forme de résistance inédite, le gouvernement espère briser la contestation par la répression, multipliant sanctions financières et administratives, pressions et intimidations…
La coordination départementale des collectifs pour la défense de l’école publique dénonce et condamne les procédures disciplinaires qui visent les enseignants désobéisseurs et appelle à soutenir les enseignants sanctionnés et particulièrement :

-  Erwan REDON, professeur des écoles à Marseille (13), syndicaliste et militant pédagogique, qui a exprimé dans une tribune sur Rue 89 les raisons pour lesquelles il est réfractaire aux mesures en cours. Après avoir subi un retrait de salaire de trente-deux jours et un refus d’organisation de classe verte, il est convoqué à Marseille le 7 juillet 2009 à 9h devant la commission paritaire siégeant en formation disciplinaire pour « insuffisance professionnelle » et risque le licenciement.

-  Alain REFALO, professeur des écoles à Colomiers (31), qui a initié le mouvement de résistance pédagogique par la publication de la lettre à son inspecteur : « En conscience, je refuse d’obéir ». Après avoir subi un retrait de quatorze jours de salaire et un refus de promotion au grand choix pour avoir mis en place un atelier théâtre sur le temps de l’aide personnalisée, il est convoqué à Toulouse le jeudi 9 juillet 2009 à 15h devant la commission paritaire siégeant en formation disciplinaire pour « refus d’obéissance, manquement au devoir de réserve, incitation à la désobéissance collective et attaque publique contre un fonctionnaire de l’Education Nationale » .

-  Bastien CAZALS, directeur d’école à St Jean de Védas (34), qui a signifié son entrée en résistance par une lettre ouverte au président de la République, développée dans son ouvrage Je suis prof et je désobéis. Après avoir subi un retrait de trente-six jours de salaire (audience au TA de Montpellier le 6 juillet à 15h), il a reçu un courrier de l’Inspecteur d’Académie de l’Hérault lui intimant l’ordre de ne plus communiquer avec aucun media pour tout sujet ayant rapport avec ses fonctions.



Commentaires

Agenda

<<

2017

 

<<

Novembre

 

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
303112345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930123
Aucun évènement à venir les 2 prochains mois

Brèves

Contact

mardi 9 décembre 2008

Le collectif d’Ambérieu c’est aussi une liste de diffusion : collectifamberieu@collectifamberieu.org.

Pour vous inscrire à la liste et recevoir les infos plus rapidement, envoyez un mail à webmestre@collectifamberieu.org