Travailler plus, mais à quel prix ?

Un tract rédigé par les lycéens mobilisés du Lycée de la Plaine de l’Ain
mardi 12 octobre 2010
par  webmestre

La Réforme en bref !

- L’âge de la retraite est repoussé à 62 ans au lieu de 60 ans pour le secteur privé.
- Le nombre d’années de cotisations passe de 40 à 41 années (les cotisations étant trimestrielles) pour toucher la retraite à taux plein.
- L’âge de la retraite à taux plein passe de 65 à 67 ans (âge à partir duquel on peut partir à la retraite complète sans avoir tous ses trimestres de cotisations validés).

Pourquoi nous sommes dans la rue !

Cette réforme comporte des imperfections de taille :

- La moyenne d’âge en bonne santé d’un individu est de 65 ans, et celle d’un ouvrier est de 59 ans ! Le gouvernement veut adapter l’âge de retraites en fonction de la pénibilité du travail, or comment cette pénibilité est-elle définie ?
À ce rythme là, profiterons-nous de notre retraite ? Et si oui, dans quel état ?

- Faire travailler les individus plus longtemps va contribuer à augmenter le chômage déjà très élevé des jeunes (20,2% des jeunes sortant de leurs études depuis 1 à 4 ans sont déjà au chômage !) et n’arrangera en rien la cause des seniors qui ont, eux aussi un taux d’emploi faible.

- Pour pouvoir partir à la retraite à taux plein à 62 ans, un travailleur devrait commencer à travailler à 21 ans, or les études deviennent de plus en plus longues...

- En plus des différences de salaires, les femmes sont encore pénalisées : peu importe le nombre d’enfants qu’elles auront, l’âge de la retraite n’est pas avancé. De plus, leurs cotisations durant les congés maternités sont inférieures à celles qu’elle auraient perçu normalement.

- La réforme contribue a accentuer les inégalités sociales.

- C’est le début de la suppression d’un système de retraite solidaire.

N’hésitez pas à aller vous renseigner sur internet ou dans les journaux, les infos sont facilement accessibles ! Sans oublier d’aller voir tous les avis pour se faire son opinion !

Les élèves du LPA


Documents joints

Télécharger le tract au format odt pour (...)
Télécharger le tract au format pdf

Commentaires